0
Retour

La Cartonnerie Aussedat sur l'Ile aux Vannes

Annecy
La Cartonnerie Aussedat sur l'Ile aux Vannes © Arch. dép. Haute-Savoie. 6 S 59 Plus de photos
  • Plan général du canal du Thiou et usines des MM. Aussedat Hippolyte et Alexandre avec vue de l’île au vannes, 1862
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes, vue sur le barrage.
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes, vue d’ensemble
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes après l’incendie en 1930
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes après l’incendie en 1930.
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes, vue sur le barrage.
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes, vue d’ensemble
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes après l’incendie en 1930
  • Cartonnerie Aussedat-Mercier à Chevênes après l’incendie en 1930.
Plus de photos

Période d'ouverture

Toute l'année, tous les jours.

Description

Le barrage qui traverse aujourd’hui le Thiou entre la rive gauche et l’île aux vannes témoigne du passé artisanal et industriel de ce lieu.

Dès le 18e siècle des moulins, battoirs, scieries et tanneries profitent de l’aménagement naturel du site, anciennement appelé Chevesnes. Courants et méandres contournent les petites îles, créant un environnement idéal pour capter l’énergie du Thiou.

La cartonnerie Aussedat-Mercier
Dans les années 1860, Alexandre Aussedat installe une scierie qu’il transforme rapidement en cartonnerie.
A la fin du 19e siècle, le chiffon n’est plus utilisé comme matière première dans la fabrication du papier. On lui préfère la pâte à bois, fabriquée à partir des chutes de sapins de charpentes. En 1867, il invente un nouveau procédé de fabrication de carton appelé « mi-chimique ». Le bois de sapin est cuit à la vapeur et sous pression pendant cinq ou six heures. La matière est réduite aux seules fibres, sans sève ou autres impuretés. La pâte résultante est coulée, pressée et découpée en plaques sous des meules actionnées par l’eau de la rivière.
Eugène Aussedat reprend l’activité de son père, suivi par sa fille Clara Aussedat-Mercier. La cartonnerie est détruite par un incendie en octobre 1930. Elle n’est pas reconstruite.

Cette étape fait partie d'une balade patrimoniale intitulée « Le Thiou industriel » conçue par l'équipe des guides-conférenciers de la Ville d'Annecy agréés par le ministère de la Culture, sous le label "Ville et pays d'Art et d'Histoire".

Equipements

  • Aire de jeux
  • Parking payant
Afficher plus

Services

  • Animaux acceptés
Afficher plus

Tarifs

Accès libre et gratuit

Tourisme adapté

  • Sol régulier roulant et sans obstacle
  • Absence de pente > 5%
  • Largeur de passage minimum de 90 cm
  • 1 seule marche < 15 cm
Afficher plus

Carte

Informations mises à jour par Ville d'Annecy

  • L'Ile aux Vannes
  • Promenade du Thiou
  • 74000 Annecy
04 50 33 45 94 Site Internet