0

Le Carnaval vénitien

Quand arrive la fin de l'hiver, les vieux quartiers et les bords du lac se parent des couleurs des centaines de masques et costumes vénitiens. Une autre façon de découvrir la ville, qui porte alors à la perfection son surnom de "Venise des Alpes".

Le Carnaval vénitien

© Didier Baillet / Le Carnaval vénitien

Dans le décor magnifique qu’est la ville d’Annecy, la déambulation des masques se fait le 2e week-end après Mardi gras (l’événement peut donc varier entre février et mars). Plusieurs centaines de masques déambulent lentement et librement dans les rues du Vieil Annecy, posent, paradent, se regroupent sur le podium sonorisé.

Personne ne sait qui se cache derrière ces masques et ces costumes somptueux & étranges, si bien mis en valeur par les couleurs des murs des vieux quartiers. Des centaines de photographes se donnent rendez-vous pour réaliser le cliché le plus artistique et mettre en valeur les palettes de couleurs s’échappant des costumes. Les parents, les enfants, chacun est émerveillé par cette beauté et cette curiosité s’échappant des masques et costumes !

Annecy, pendant ce week-end de fête, tient alors au mieux son surnom de “Venise des Alpes”.

Une atmosphère de silence, de mystère et de raffinement envahit la ville !

  • Masques du Carnaval vénitien

    © Gilles Piel / Masques du Carnaval vénitien

  • Le_Carnaval_Venitien-Olivier_Puthon-7655-1920px

    © Olivier Puthon

  • Le_Carnaval_Venitien-Olivier_Puthon-7659-1920px

    © Olivier Puthon

Prochain Carnaval vénitien – les 11, 12 et 13 mars 2022

en savoir +

Histoire du Carnaval vénitien

L’association ARIA (Association Rencontres Italie Annecy) a vu le jour en 1995, à l’initiative de professeurs d’italien du Lycée Berthollet d’Annecy dans le cadre d’échanges scolaires avec Vicenza. Ces échanges ont conduit à la mise en place d’un jumelage la même année entre les deux villes. L’association promeut la culture et la langue italiennes. Elle propose diverses activités culturelles (conférences, voyages, séances de conversation, repas conviviaux).

Depuis 1996, elle organise le Carnaval vénitien qui est devenu un événement incontournable de la cité lacustre. Le 16 mars 1996, c’est donc le début de l’aventure avec une dizaines de masques qui participent à cette animation vénitienne. L’année suivante, cette animation attirent 40 masques et prend de l’ampleur année après année.

Le Carnaval devient alors un rendez-vous culturel incontournable. En 2003, il se déroule sur deux journées et accueille 130 masques, avec des spectateurs de plus en plus nombreux.

Dès 2006, le Carnaval se déroule sur trois jours, avec une nocturne le vendredi et l’installation du fameux podium sur lequel défilent près de 200 masques.

Depuis la 10è édition, la manifestation ne cesse de prendre de l’ampleur, tant par le nombre de masques (environ 500 ces dernières années) que par le nombre de spectateurs. Le défilé a été remplacé par une déambulation libre des masques en vieille ville & sur les bords du lac et une présentation sur un podium sonorisé installé dans les Jardins de l’Europe.

Depuis 2016, le Carnaval s’élargit avec l’organisation de la “semaine vénitienne” : conférences, expositions, concerts et déambulations.