-3°C
5 Déc. 2016
+
+
0
Presqu’île d’Albigny - Annecy
Presqu’île d’Albigny - Annecy
La baie de Talloires - Talloires-Montmin
La baie de Talloires - Talloires-Montmin
Sevrier - Base Nautique
Sevrier - Base Nautique
Le Semnoz - Domaine nordique
Le Semnoz - Domaine nordique
Le Semnoz - Versant Bauges
Le Semnoz - Versant Bauges
Le Semnoz - Versant Annecy
Le Semnoz - Versant Annecy

Aile de la monnaie du Palais de l'Ile

Site internet
Infos

Pendant une trentaine d'années durant le 14e siècle, le Palais de l'Ile accueille l'atelier monétaire des comtes de Genève. Cette nouvelle fonction supprime temporairement la prison.

En 1219, suite à des conflits d'influence avec le prince-évêque, la famille de Genève installe sa résidence principale à Annecy et manifeste la volonté d'ouvrir un atelier monétaire. En effet, l'usage des monnaies sert d'outil de propagande et par cet acte, au caractère hautement symbolique, le prince souhaite afficher son pouvoir auprès de tous ses sujets. C'est ainsi qu'en 1355, Amédée III, comte de Genèverequier auprès de l'empereur Charles IVle droit de battre monnaie. Il l'obtient par un acte impérial du 25 août 1355, officialisant l'intallation d'un atelier monétaire dans la maiosn forte de l'Ile.

Bien que la naissance de l'atelier monétaire soit officialisée par l'empereur, son existence reste soumise aux aléas des successions et des luttes d'influence. Ainsi, il est fermé plusieurs fois entre 1355 et 1391, date de sa suppression.

L'obtention de ce droit régalien par le comte de Genève ne va pas sans entraîner un certain nombre de protestations. La première vient du prince-évêque de Genève qui voit dans cet acte un affaiblissement de sa souveraineté. Mais reconnaissant l'officialisation de cet atlier monétaire par l'empereur, le pape Innocent III prend le parti du comte de Genève et met fin à cette querelle.

La seconde protestation vient de la maison de Savoie, proche rivale qui voit là une atteinte à son autorité. Elle se règle par un traité signé en 1358 par lequel le comte de Genève se reconnaît vassal du comte de Savoie. Mais il garde le droit de battre monnaie.

L'atelier monétaire prend place dès son origine dans deux pièces attenantes, au rez-de-chaussée de l'aile sud de la maison forte de l'Ile, entaînant le transfert des prisons dans la tour de la reine au château. La maison forte de l'Ile subit plusieurs modifications entre 1355 et 1366 pour s'adapter à sa nouvelle fonction. Les comptes de Jean Gucci, maître de la monnaie, décrivent précisément ces travaux : réparations du bâtiment, couverture du toit par de nouvelles ardoises, installation de portes et de fenêtres solides. L'atelier est doté d'une grande cheminée pour accueillir le four destiné à la fonte des métaux. La pièce attenante est aménagée en chambre forte dans laquelle sont conservées en sûreté les espèces nouvellement frappées.

L'atelier, placé sous l'autorité du maître de la monnaie, emploie une dizaine de personnes. Outre les ouvriers ou monnayeurs, un garde de la monnaie ou prévôt, assiste le maître de la monnaie dans ses fonctions en étant présent à chaque étape de sa fabrication. Il tient un rôle fondamental en s'assurant que le métal précieux ne se perd pas et que les balances sont justes.

Période d'ouverture

Établissement fermé temporairement.

Coordonnées

Palais de l'Ile

3, passage de l'Ile

74000 Annecy

Latitude : 45.898629

Longitude : 6.126724

Suivez-les
Services & équipements
  • WC publics
  • Parking
  • Défibrillateur
  • Parking couvert
  • Parking payant
  • Parking à proximité
  • Parking autocar
Infos pratiques
Environnement

Centre ville

Tarifs

Groupe adultes : 2,80 € (plus de 5 personnes)
Adulte : 3,80 €
Enfant : 2 € (Gratuit pour les moins de 12 ans accompagnés d'un adulte).

Moyens de paiements acceptés :

Carte bancaire/crédit

Chèque

Chèque Vacances

Espèces

Carte M'ra